Un nouveau site dans le monde juif : l’Association UEVACJ-EA

"Union des Engagés volontaires Anciens Combattants Juifs 1939-1945, leurs Enfants et Amis" (UEVACJ-EA) (France)
publié le mercredi 18 avril 2007
Partagez cet article :


publicité

Servir la France !

"Septembre 1939 ! La guerre ! Le mot sinistre envahit les premières pages des journaux, bouleverse les cœurs des hommes et des femmes attachés au travail quotidien, aux joies familiales, à la Paix. Aux affiches de mobilisation répondent aussitôt présents ceux qui avaient trouvé en France accueil et hospitalité, et qui, en partageant le sort de leurs frères français, entendaient prouver jusqu’au bout leur fidélité à la Patrie d’adoption en danger : les étrangers s’engagent pour la durée de la guerre. Ils sont plus de trente milles, (la totalité des hommes en âge de prendre les armes) sur une population juive d’environ 160 000, à Paris et en province, à se mettre spontanément au service de la France, suivant en cela l’exemple mémorable de leurs aînés de 1914-1918

(GIF)

Après quelques mois d’instruction militaire dans les camps de Barcarès, La Valbonne, Septfonds, d’Afrique du Nord, etc..., ces soldats formeront les 21°, 22°, 23° Régiments de Marche des Volontaires Étrangers (R.M.V.E.), les 11°, 12°Régiments Étrangers d’Infanterie (R.E.I.), la 13° demi-brigade et de nombreux autres bataillons de marche.

Par milliers également, ils seront incorporés d’une part, dans les armées tchécoslovaque et polonaise constituées sur le sol français et d’autre part, dans tous les régiments de la Légion Étrangère en Afrique. Tous ces régiments s’illustreront dans maints combats glorieux sur les différents points vitaux du front où ils seront hâtivement dirigés : sur la Somme et sur l’Aisne, dans les Ardennes et jusque dans la lointaine Norvège, à Narvick. Comme en témoignent toutes les citations collectives et individuelles, les volontaires de ces régiments accompliront leur devoir dans un esprit d’abnégation et de sacrifice exemplaire, pour barrer la route aux armées nazies.

C’est par milliers qu’ils tomberont sur tous les champs de bataille, en défendant la liberté, et portant tous au cœur le même amour pour leur seconde patrie. Soldats français et volontaires d’origine étrangère, ils reposent côte à côte dans les immenses cimetières militaires, comme un symbole exaltant de leur fraternité de combattants de la cause française. Aux uns et aux autres, sans distinction d’origine, pour le sang mêlé qu’ils ont versé en commun pour elle, la France leur garde à jamais la même reconnaissance".

Notre association : "Union des Engagés volontaires Anciens Combattants Juifs 1939-1945, leurs Enfants et Amis" (UEVACJ-EA) (France) assuma et assume toujours la mission de perpétuer le souvenir des héros juifs tombés au Champ d’honneur pour défendre leur terre d’accueil, en élevant au cimetière de Bagneux-parisien un monument digne de leur sacrifice et au pied duquel fut créée une sépulture où reposent côte à côte, comme un symbole de tous les frères tombés pour la même cause, soixante-cinq combattants volontaires juifs de l’Armée française ramenés de tous les champs de bataille.

C’est devant ce monument que tous les ans un dimanche du mois de juin, en présence des représentants des pouvoirs civiles, militaires, religieux et de nombreuses organisations d’anciens combattants, une foule imposante se rassemble à la cérémonie du souvenir organisée par l’Union en l’honneur des combattants juifs morts pour la France.

En cette manifestation émouvante devenue traditionnelle, s’affirme la ferme volonté de s’opposer au retour des horreurs du nazisme, du racisme et de l’antisémitisme restant ainsi fidèles au testament de nos héros et martyrs.

L’Union participe, chaque année, au mois de mai, avec la Fédération des Associations d’Anciens Combattants Juifs, à l’ hommage au Soldat Inconnu, en ravivant la flamme sous l’Arc de Triomphe. L’Union participe également aux célébrations des anniversaires de l’Armistice de 1918 et de la Victoire de 1945, à la cérémonie du souvenir à la Synagogue de la rue de la Victoire. L’Union est également présente aux cérémonies du Mont-Valérien, de Drancy, du Père-Lachaise, du Vel’d’Hiv’ de Pithiviers et de Beaune la Rolande. En appelant à honorer la mémoire de tous ceux qui ont donné leur vie pour la Liberté, l’Union remplit dignement l’un de ses devoirs les plus sacrés.

L’histoire des Engagés volontaires Anciens Combattants Juifs 1939-1945 de France, fait partie intégrante et indissociable de l’Histoire juive et doit être connue du monde entier.

Pour que cette mémoire ne soit pas occultée, nous construisons actuellement notre site Internet que vous pouvez déjà visualiser sur : www.combattantvolontairejuif.org






blog comments powered by Disqus



Articles incontournables