Pourim

Comment célébrer Pourim ?
publié le jeudi 7 août 2003
Partagez cet article :


publicité

Le Festin de Pourim !

Pendant la journée de Pourim on participe à un vrai festin. Voilà une bonne occasion de se réunir en famille, et de partager tous ensemble le bonheur et la joie de la fête.

Ecoutez la Méguila !

La Méguila d’Ester nous raconte l’histoire complète de Pourim. Nous avons donc le commandement d’écouter la Méguila Lorsque le nom de Haman est mentionné on tourne les crécelles, on tape du pied et on fait toutes sortes de bruit.

Un autre Mistva de Pourim est de remercier Hachem pour les miracles qu’il a accompli en sauvant le peuple Juif du complot de Haman. Nous récitons ce passage de "Al Hanissim" dans les trois prières quotidiennes, et dans le Birkat Hamazone (actions de grâce après le repas).

"Le Ma’hassit Hachékél : le demi-siècle"

Il est une tradition de donner un demi-franc (mieux : trois demi-francs) à la charité. Ceci nous rappelle le "Demi-Chékel" que chaque Juif avait l’habitude de donner au Temple à l’époque de Pourim. Cet argent était utilisé pour pyer les deux sacrifices quotidiens offerts pour le pardon des fautes de tout Israël. C’est pouquoi chacun donnait la même somme, riche aussi bien que pauvre. On peut donner le Demi Chékel la veille de Pourim. Certains parents donnent le Demi-Chékel pour les enfants.

La lecture de la Thorah

Le Chabbat qui précède Pourim est appelé "Chabat Za’hor". Ce jour là il est une grande Mitsva d’écouter la Thora. Ce passage nous décrit comment la tribu antisémite d’Amalek attaqua les Juifs à leur sortie d’Egypte. Haman est lui-même un descendant d’Amalek. Cette Mitsva est aussi bien un devoir pour les hommes que pour les femmes.

Envoie des Michlo’ah Manot !

A Pourim nous envoyons un cadeau composé de deux mets (oreilles d’Haman, fruit, boissons, etc...) à au moins un ami. Le cadeau esr encore mieux lorqsu’il est apporté par un messager ou un ami.



David Levy
webmaster




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables