L’adieu de Chirac : « l’extrémisme est un poison »

publié le mercredi 14 mars 2007
Partagez cet article :


A visiter : site du CRIF

Jacques Chirac, aux yeux de la communauté juive, est l’homme qui a su reconnaître la responsabilité de la France dans la Shoah, l’homme qui a tout récemment honoré les Justes, mais surtout, l’homme qui n’aura de cesse de s’opposer aux extrémismes. Dans sa prise de parole du 11 mars 2007, pour annoncer aux Français qu’il ne se représentera pas aux élections présidentielles, ce sont ces mots que nous retiendrons : « ne jamais composer avec l’extrémisme, le racisme, l’antisémitisme ou le rejet de l’autre.(...) C’est un poison ».

Voir le site du CRIF







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables