Minute de Torah - 28 Chevat 5767

publié le vendredi 16 février 2007
Partagez cet article :



B’’H

publicité

Certes, l’homme n’a pas besoin de la Torah pour prendre la décision de ne pas tuer et de ne pas voler, etc. L’intellect humain suffit à comprendre le bien-fondé de telles lois. Et pourtant, ces lois font bien partie de la Torah, et le peuple d’Israel, « peuple sage et ayant du discernement », ne les applique pas seulement parce que ces lois sont comprises et évidentes, mais aussi par acceptation du Service envers le Créateur (kabalate ’ole). Pourquoi donc le peuple juif ne ferait-il pas l’économie cette acceptation de la volonté divine, qui ne fait que valider une loi universelle ? Pourquoi ne pas se contenter de les appliquer uniquement du fait de leur caractère naturel et universel ? Dans un discours de 5722 (1962) sur la sidra Michpatim qui sera lue ce chabat, le Rabbi de Loubavitch propose deux réponses à cette interrogation.

D’une part, si l’observance des mitsvot ne reposait que sur une logique qui peut être comprise même par notre instinct naturel (notre ’’âme animale’’, par opposition à notre ’’âme divine’’), il y aurait une tendance à la descente spirituelle, augmentant l’influence du mauvais penchant. Le mauvais penchant, agissant par ruse à l’image du premier serpent de l’histoire, utilise d’abord des raisonnements logiques et simplement intellectuels, qui vont dans le sens de la Torah, pour ôter ensuite, progressivement l’aspect spirituel de l’action. Et là, il finit par justifier les actions interdites, par un raisonnement pernicieux et limité. Pour s’en prémunir, le juif adjoint la logique divine (l’acceptation du Service divin avec ses explications profondes) à la logique rationnelle.

D’autre part, si l’observance des mitsvot ne reposait que sur une logique simplement rationnelle, l’homme passerait à côté d’un aspect fondamental de la Torah, qui est la conscience du lien que la mitsva (de même étymologie que tsavta, connexion, attachement) établit avec H’.







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables