Minute de Torah - 5 Chevat 5767

publié le mercredi 24 janvier 2007
Partagez cet article :



B’’H

publicité

613 mitsvot ! La seule énumération des 365 mitsvot négatives (les interdits) et des 248 mitsvot positives (les injonctions) aurait pu nous laisser penser que servir H’ n’est pas une chose aisée. Même en étant conscient de la grande lumière spirituelle aussi bien que de la grande récompense matérielle pour celui qui s’efforce de servir H’ avec joie et crainte, le nombre de mitsvot aurait pu laisser dubitatif. Mais il n’en est rien, car «  la chose [la pratique des mitsvot] est très proche de toi, dans ta bouche et dans ton coeur pour l’accomplir », comme l’explique clairement le Tanya.

En voici une preuve parmi d’autres. Aucun juif ne remet en cause l’existence de D.ieu, Unique et Seul. D’autre part, l’histoire est jalonnée d’exemples de juifs prêts à sacrifier leur vie plutôt que d’abandonner leur foi et de se laisser imposer une pratique idolâtre. Or ces deux points correspondent précisément à l’application des deux premières mitsvot, respectivement « Je suis l’Eternel ton D.ieu » et « Tu n’auras pas d’autres dieux ». A noter que ce sont les deux seules mitsvot de la Torah qui n’ont pas été énoncées par l’intermédiaire de Moché, mais directement formulées par H’ à chaque juif.

L’auteur du Tanya (Likoutei Amarim, chap. 20) explique que la première injonction précitée (« Je suis ... ») inclut en elle les 248 injonctions de la Torah, tandis que le premier interdit précité («  Tu n’auras pas... ») englobe en lui tous les 365 interdits. Alors, les Bnei Israel peuvent s’attacher à H’ par l’application des 613 mitsvot avec la même force qui les anime pour appliquer et garder les deux premières mitsvot de la Torah de vie.







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables