Minute de Torah - 29 Tévèt 5767

publié le vendredi 19 janvier 2007
Partagez cet article :



B"H

publicité

La sidra que nous lirons ce chabat (Vaera) comme la suivante (Bo) retracent le récit des 10 plaies que H’ envoya à l’Egypte pour contraindre Pharaon à laisser les Hébreux quitter l’esclavage. Comment comprendre qu’il fallut 10 plaies pour briser les barrières d’Egypte ? Le maître du monde aurait pu faire plier Pharaon dès la première plaie, mais Il souhaitait que les Egyptiens comme les Hébreux puissent être témoins de ces "étapes de la libération", préparatoires à une délivrance véritable.

De fait, chaque plaie recèle un enseignement aussi bien pour les Egyptiens que pour les enfants de l’Alliance. Aux moments où Pharaon était sur le point de céder aux revendications de Moché, qui porte la parole du Tout-Puissant dans sa gorge, H’ endurcissait son coeur pour que le pays entier ne manque pas un échelon de la voie vers la délivrance des Bnei Israel.

Les plaies peuvent être classées en 3 catégories répondant à 3 objectifs distincts. Les 3 premières démontrent l’existence de D.ieu en désacralisant l’idolâtrie portée sur le Nil notamment. Les 3 suivantes établissent le fait de l’intervention divine jusque dans chaque détail du monde. Les 4 ultimes prouvent que H’ intervient également au-delà des lois de la nature, en produisant des miracles qui la transcendent. Ces dix plaies successives, qui préparent la délivrance complète, sont donc partie intégrante de son processus, elles sont le début de la délivrance elle-même, début toujours lié à sa finalité.







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables