« La presse clandestine juive dans le ghetto de Varsovie 1940-1943 » de Daniel Blatman

publié le vendredi 12 janvier 2007
Partagez cet article :



Ed. du Cerf et Yad Vashem

publicité

Dès la création du ghetto de Varsovie, l’historien Emmanuel Ringelblum prit l’initiative de collecter études et documents sur l’histoire des Juifs de Pologne sous l’occupation. Le fonds ainsi constitué, dénommé « Oneg Shabbat », rassemble une documentation volumineuse sur la politique nazie et sur la vie des Juifs de 1940 à 1943. La presse clandestine dans le ghetto représente l’un des plus grands ensembles documentaires de ce fonds qui fut retrouvé après la guerre. Daniel Blatman a travaillé sur ce corpus exceptionnel et a choisi de mettre en lumière neuf thèmes majeurs.

« En direct du ghetto » retrace « une histoire du ghetto écrite par les journaux, où se mêlent sensibilité dans l’évocation de la vie et de la misère des juifs et interprétation idéologique, message politique et objectifs pédagogiques. C’est l’histoire du ghetto et de ses organisations politiques clandestines telle qu’elle est racontée par des jeunes des mouvements de jeunesse, par des militants des partis et par des écrivains et des rédacteurs qui vivaient dans le ghetto et qui ont trouvé dans la presse un cadre dans lequel présenter leurs points de vue au public juif » .

Daniel Blatman est historien et professeur à l’Institut du judaïsme contemporain à l’Université hébraïque de Jérusalem.

Cet ouvrage a été traduit par Nelly Hansson.



David Levy
webmaster




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables