Minute de Torah - 5 Tevet 5767

publié le mardi 26 décembre 2006
Partagez cet article :



B’’H

publicité

22 ans de séparation se sont écoulées entre le moment ou Yossef est vendu comme esclave aux Yshmaelites et le moment des retrouvailles entre Yossef devenu vice-roi d’Egypte et ses frères.

L’émotion est si forte, la joie intérieure de Yossef si intense, qu’il fond en larme sur les épaules de Binyamine. Pourquoi Binyamine et pas un autre frère ? Plusieurs explications sont avancées. L’une d’elles met l’accent sur la force d’inspiration divine de ces deux Tsadikim. Le Talmud souligne que leurs pleurs, l’un sur l’épaule de l’autre, est également les pleurs d’une souffrance terrible que l’avenir leur réserve, bien qu’on en sache l’issue heureuse.

Binyamine pleure sur l’épaule de Yossef, dont la tribu héritera lors de la sortie de l’esclavage d’Egypte, de la partie du territoire d’Israel ou allait être détruit le Sanctuaire de Chilo. Quant a Yossef, il pleure sur l’épaule de Binyamine, dont la tribu héritera de la partie du territoire ou allaient être détruits le premier et le second Beith Hamikdach. Bien que cela soit le préalable a une construction prochaine plus haute et éternelle, Yossef ne peut s’empêcher de retenir ses larmes, et être consolé enfin.







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables