Minute de Torah - 1 Tévèt 5767

publié le vendredi 22 décembre 2006
Partagez cet article :



B"H

publicité

On rappelle que le premier sens étymologique du terme ’hanoucah est "inauguration". Le Temple ayant été ré-inauguré une fois le service rétabli par la victoire des fidèles et valeureux Macabi (anagramme des initiales de Mi Camokha Baé-lim H’, "qui est comme Toi parmi les puissants, H’ ") sur le régime d’occupation.

Ce n’est pas seulement de l’inauguration du Temple qu’il s’agit, mais bien de l’inauguration du monde entier, tant le monde est lié au Temple, matérialisation ultime de notre service à H’. En effet, le monde fut créé pour la Torah et pour que les Bnei Israel y accomplissent la Volonté du Créateur jusqu’ici-bas.

On retrouve de même le lien entre l’allumage des lumières de ’hanoucah et la création du monde. La création du monde fut inaugurée par "Que la lumière soit". C’est aussi la première mitsva de ’hanoucah.

Enfin, les lumières de ’hanoucah sont placées à la porte de sa maison, vers l’extérieur à qui elles apportent la lumière. Le monde dort durant la nuit de l’exil, jusqu’à ce que cette obscurité soit chassée par un réveil d’en bas, au moyen de "la bougie (qui) est une Mitsva, et la Torah (qui) est une lumière".







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables