Minute de Torah - 29 Kislev 5767

publié le mercredi 20 décembre 2006
Partagez cet article :



B"H

publicité

La sidra de la semaine, Mikets, comme celle de la semaine dernière (Vayéchev), s’étend sur des rêves, et l’interprétation que Yossef en fait. La semaine dernière, le Texte développait les rêves de Yossef, qu’il interprète lui-même, par inspiration divine. Plus tard, c’est au tour de deux prisonniers voisins de Yossef de rêver, et Yossef de leur en livrer l’interprétation exacte et confirmée par les faits. Cette semaine, c’est Pharaon qui rêve. De tout le royaume, le seul qui ait su interpréter les rêves troublants de Pharaon, le seul à savoir créer le pont entre le songe et le réalité, à apposer la pensée inconsciente au monde matériel, c’est Yossef. Pourquoi la Torah s’étend-elle sur les rêves ? Et d’où vient la faculté de Yossef de les traduire au niveau du monde de la vérité ?

La ’hassidout explique que le rêve est à rapprocher de l’exil. Le rêve nous plonge dans un monde de fiction, de mensonge, à opposer au monde de la vérité. Le monde de la vérité et le monde des temps messianiques. C’est en fait le même monde que celui-ci, auquel on ôte le voile obscur de l’exil, qui nous empêche de ressentir la présence divine. Le rêve comme l’exil altère notre rapport à la vérité, en nous plongeant dans un flou dubitatif.

Yossef le Juste est clairvoyant, et ne se laisse pas tromper par les artifices sociaux. Comme nous l’expliquions dans le Minute de Torah d’hier, sa situation d’inconstance sociale (alternant entre esclave, officier adjoint, prisonnier, puis vice-roi) n’est qu’un accessoire, et n’altère pas sa constance dans sa foi en H’, le nom du Maître du monde ne quittant jamais sa bouche, fidèle à la maison de ses Pères. Cette force lui permet de transformer chaque lieu où il se trouve un un petit "Israel", un petit "monde de vérité". De la sorte, son exil devient le moyen de prouver son attachement aux valeurs de la Maison d’Israel qu’il diffuse là où ses pas le mènent. Cela le renforce, cela nous renforce, sans jamais perdre de vue l’objectif final : convertir le rêve en réalité, en rajoutant dans l’étude de la Torah et dans la pratique des mitsvot, et transformer toute la terre en une "Terre d’Israel". Alors nous serons tous réunis en Israel des quatre coins du monde, cette fois-ci de la manière la plus concrète.







blog comments powered by Disqus



Articles incontournables