Qui se préoccupe du sort des trois soldats israéliens enlevés ?

publié le dimanche 10 décembre 2006
Partagez cet article :


publicité

Malgré les règles du droit humanitaire international, personne n’a pu rendre visite aux trois soldats israéliens enlevés, personne ne connaît leur état de santé ni même s’ils sont en vie. Ni le Comité international de la Croix Rouge, ni aucune ONG humanitaire n’a obtenu de nouvelles sur leur sort. Personne ne sait s’ils sont vivants, s’ils sont encore au Liban, dans quelles conditions ils sont détenus, s’ils sont traités humainement.

Mercredi 29 novembre, plus de 3000 personnes se sont rendues à Bruxelles, devant le siège de l’Union Européenne, pour manifester leur solidarité avec les otages israéliens capturés par le Hamas et le Hezbollah et exiger leur libération (à l’initiative de Siona).

Les familles des trois soldats enlevés se sont rendues à Paris pour demander de l’aide à la France : les familles veulent avoir des nouvelles de leurs enfants. Elles ont rencontré, Christian Poncelet, Président du Sénat, Monseigneur André Vingt-Trois, Archevêque de Paris, Robert Badinter, sénateur et ancien ministre de la Justice, et Edouard Balladur, député et président de la commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale et ancien Premier ministre.

Plus d’information sur les soldats enlevés (en anglais et en hébreu) : http://www.habanim.org/



David Levy
webmaster




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables