La colère gronde à Sdérot

publié le jeudi 23 novembre 2006
Partagez cet article :


A visiter : Israelinfos.net

Les habitants de la ville, cible privilégiée des tirs de roquettes palestiniennes, exigent des solutions immédiates pour leur sécurité, alors que le cabinet sécuritaire israélien a repoussé une nouvelle fois l’idée d’une opération massive dans la bande de Gaza.

publicité

Le cabinet retreint de sécurité réuni mercredi matin a néanmoins décidé d’autoriser la conduite de représailles contre les institutions du Hamas ainsi que des liquidations ciblées. Selon un communiqué de la présidence du Conseil, toutes ces opérations devront préalablement obtenir le feu vert du Premier ministre et du ministre de la Défense. Les forces israéliennes se trouvent actuellement dans le nord de la bande de Gaza dans la région de Beit Hanoun, dans le cadre d’une nouvelle intervention destinée à circonscrire les tirs palestiniens, et un soldat de Tsahal sérieusement blessé par une roquette anti-char a été évacué vers un hôpital proche.

Par ailleurs, l’ambassadeur d’Italie en Israël, accompagné de 2 parlementaires de son pays, a effectué une visite à Sdérot en compagnie du maire de la ville, Elie Moyal, au cours de laquelle ils ont déposé une gerbe de fleurs sur la tombe de Yaakov Yaakubov, tué mardi par une Kassam. Un peu plus tôt, une roquette avait atterri près d’une école de la ville une heure avant la sortie des classes, sans faire de blessés. Selon les chiffres du ministère de l’Education, moins de 50% des élèves de Sdérot se sont rendus à l’école depuis le début de la semaine et certains enfants n’y ont pas mis les pieds depuis la rentrée scolaire, les parents exigeant la mise en place de protections efficaces dans tous les établissements scolaires. Les étudiants de l’Institut Sapir ont de leur côté, fait la grève durant plusieurs heures et annoncé qu’ils allaient entamer une série de manifestations pour protester contre la situation « intolérable » de la région.

Mardi soir, plusieurs vedettes de la scène israélienne et des personnalités politiques de tout bord étaient venues participer à la Bar Mitsva d’un enfant qui avait déclaré la veille au quotidien Yediot Aharonot qu’il craignait que personne n’assiste à sa fête, à cause des tirs de roquettes. Le Premier ministre Ehud Olmert s’est joint aux félicitations en téléphonant personnellement au héros de la soirée. Par ailleurs, le club de football de Maccabi Haïfa a offert 400 places à des enfants de la ville pour le match de jeudi contre Partizan Belgrade dans le cadre de la Coupe de l’UEFA.. Enfin, l’Agence juive a annoncé qu’une somme de 11 millions de shekels provenant de dons des communautés juives américaines, serait allouée aux enfants des localités touchées, leur permettant notamment de participer à des centres aérés loin des zones de danger, durant les prochains congés de la fête de Hanouka.



David Levy
webmaster




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables