Lire en Fête en Israël

publié le vendredi 10 novembre 2006
Partagez cet article :


publicité

Maryse Condé en Israël

L’une de nos plus grandes écrivaines françaises, née à Pointe à Pitre en Guadeloupe, sera en Israël du 15 au 21 novembre. Auteur de nombreux ouvrages relatifs à l’Afrique, à la créolité et à la question de l’identité noire, pour Maryse Condé, la race n’est pas le facteur essentiel, seule la Culture est primordiale. Egalement chercheuse et militante, elle préside le Comité pour la Mémoire de l’esclavage. Maryse Condé rencontrera le public de Jérusalem, de Haïfa et de Tel-Aviv autour de son œuvre et plus particulièrement de son dernier livre Victoire -éd. du Mercure de France, 2006.

Extrait Victoire-éd. du Mercure de France, 2006 Victoire ne savait nommer ses plats et ne semblait pas s’en soucier. Elle passait le plus clair de ses jours dans le temple de sa cuisine, petite case qui s’élevait à l’arrière de la maison, un peu en retrait de la case à eau. Sans parler, tête baissée, absorbée devant son potajé tel l’écrivain devant son ordinateur. Elle ne laissait à personne le soin de hacher un cive ou de presser un citron comme si, en cuisine, aucune tâche n’était humble si on vise à la perfection du plat. Elle goûtait fréquemment, mais, une fois la composition terminée, ne touchait pas.

Cuisinière au savoir-faire inoubliable, Victoire Elodie Quidal travaille au service d’Anne-Marie et Boniface Walberg, à La Pointe. Sa virtuosité et son excellence sont recherchés par la bonne société guadeloupéenne qui la réclame dans ses cuisines. Victoire, qui n’a pas été épargnée par le destin, connaîtra-t-elle enfin son heure de gloire ? C’est avec une affection toute particulière que Maryse Condé brosse le portrait attachant de cette femme qui fut aussi sa grand-mère. Jeudi 16 novembre 2006 à 19h00
Centre culturel français Romain Gary - Jérusalem
Renseignements : 02 624 31 56

Dimanche 19 novembre 2006 à 19h00
Centre culturel français Gaston Defferre - Haïfa
Renseignements : 04 831 23 33

Lundi 20 novembre 2006 à 19h45
(Traduction simultanée du français vers l’hébreu)
Institut français de Tel Aviv à l’Ancienne Mairie de Tel-Aviv : 27, rue Bialik/
Renseignements : 03 796 80 00
Entrée libre

Hommage à Léopold Sédar Senghor

Dans le cadre de l’année Senghor, l’Institut français de Tel-Aviv rendra hommage au Poète-Président en présence de J.M. Djian, écrivain et journaliste, auteur de Léopold Sédar Senghor, génèse d’un imaginaire francophone aux éditions Gallimard et en présence de Reuven Miran, traducteur qui a dirigé la première publication hébraïque d’un choix de poèmes de Senghor : Au carrefour des cœurs noirs, éditions Nahar.

Dimanche 26 novembre 2006 à 19h45
(Traduction simultanée du français vers l’hébreu)
Institut français de Tel-Aviv à Ancienne Mairie de Tel-Aviv 27, rue Bialik,
Renseignements : 03 796 80 00
Entrée libre

Lundi 27 novembre 2006 à 19h00
Centre culturel français Romain Gary de Jérusalem
Renseignements : 02 624 31 56
Entrée libre

(JPEG)


David Levy
webmaster




blog comments powered by Disqus



Articles incontournables