Le tribunal donne raison à Charles Enderlin dans l’affaire de la mort du jeune Mohemed Al-Doura

publié le jeudi 19 octobre 2006
Partagez cet article :



Le tribunal correctionnel de Paris a condamné jeudi 19 octobre Philippe Karsenty, directeur de l’agence Media Ratings, à 1 000 euros d’amende pour avoir accusé le correspondant de France-2 à Jérusalem, Charles Enderlin, d’avoir "mis en scène" la mort d’un petit Palestinien sous les balles israéliennes en 2000.

lire la suite sur le site de Jérusalem Post






blog comments powered by Disqus



Articles incontournables