L'Arche N° 480

Racines: l'origine des noms juifs


 

Le grand Attauil

 

Voici un nom qui fait l'unanimité du Maghreb. Sous des formes différentes, certes, mais n'empêche que l'on retrouve des Attaouil, Atuil, Etuil ou Al-Tawil au Maroc, des Athouel, Athuil ou Thuil en Algérie tandis que ce dernier patronyme, plutôt constantinois (quand il est algérien), se rencontre aussi dans la Tunisie voisine.

La grande majorité des experts attribuent à cette appellation une explication simple. Le patronyme serait dérivé des mots arabes signifiant "le long", "celui qui a une grande taille" et se réfèrerait donc directement aux qualités physiques d'ancêtres à la stature imposante.

D'autres, pourtant, y voient une origine topographique: nous serions face à un nom de lieu et de tribu sis en Tunisie et dans le Constantinois. Signalons encore, pour que les explications soient complètes, que ce patronyme existe aussi précédé d'un index de filiation; on a alors affaire à des Benatuil, Benattoul voire Benatouille.

Ce nom, si l'on en juge par les documents d'époque, était assez répandu dans l'Espagne médiévale. Le premier mentionné dans ce pays est un certain Itzhak Tahuel, secrétaire de la communauté de Barcelone, cité dans un acte établi par le roi Don Pedro III d'Aragon en 1285. Mais auparavant, un autre Al-Tawil s'était fait connaître. Il s'agissait de Ali Ben Avraham Al-Tawil, un Karaïte vivant en Egypte au XIIe siècle et auteur d'un commentaire biblique disparu. Du côté du Maghreb, le premier Attauil célèbre était rabbin à Fès et signataire d'un édit rabbinique en 1550. Pour la petite histoire, finissons par Chlomo Benatuil, consul du Brésil à Tanger au début de ce siècle. · Catherine Garson