Chronique publiée dans L'Arche n° 514, décembre 2000
RACINES : L'ORIGINE DES NOMS JUIFS NOMS JUIFS PAR CATHERINE GARSON

Tapiero, de l'Espagne au Maroc

Les explications concernant le patronyme Tapiero ont une donnée commune : toutes lui reconnaissent une origine ibérique. Mais certains estiment que les Tapiero tirent leur nom d'une ville portuaire portugaise dénommée Tavira, d'où de nombreux Marranes s'enfuirent aux XVe et XVIe siècles à destination du Maroc. Là ils purent, à nouveau, pratiquer ouvertement le religion de leurs ancêtres. Les Tapéra tunisiens auraient la même origine patronymique.

D'autres, tout en reconnaissant une origine géographique à cette appellation, préfèrent faire dériver le patronyme Tapiero de la ville espagnole Taverna de la Reina, ville bordant le Tage, dans la région de Tolède. Enfin, d'autres encore, tout en retenant l'hypothèse espagnole, pensent que les Tapiero étaient autrefois des tapiador, à savoir des maçons utilisant du béton de chaux et de la terre battue.

Quelle que soit l'explication retenue, les Tapiero traversèrent tous la Méditerranée pour aller s'installer au Maroc où leur présence est attestée dès le XIIIe siècle.
Côté célébrités, le premier Tapiero retenu par l'histoire se nommait Yaacov et vivait à Fès au XIIIe siècle. Sa notoriété vient du fait qu'il construisait des astrolabes, ces instruments destinés à mesurer la position des astres dans le ciel.

Trois siècles plus tard, un certain Shlomo Tapiero, notable de la communauté sépharade de Damas, en Syrie, est l'un des signataires de l'acte d'achat d'un terrain destiné au cimetière juif de cette cité. Retour au Maroc, où l'on retrouve Meïr Tapiero, rabbin à Rabat au XVIIe siècle, et Shlomo Tapiero, juge rabbinique à Meknès au siècle suivant.

CATHERINE GARSON

Retour

À À signaler aussi que le patronyme, sous sa forme Helman ou Heilman, connaît plusieurs variantes telles que Hilman, Elma